Choisir un PC sous Windows pour PS et Lr.

Philippe Lasserre novembre 2021.

Question récurrente : je dois changer de PC sous Windows quelle configuration choisir pour utiliser pleinement Photoshop et Lightroom Classic?

 

  • Généralités,
  • Que dit Adobe,
  • Windows 11,
  • Le processeur,
  • La RAM,
  • Les disques,
  • La carte graphique,
  • L’écran,
  • Autre,
  • En résumé.

Généralités.

Je ne parle pas d’Apple (Un ordi avec un M1 et 32 Go de Ram c’est bien, mais ce n’est pas la question ici). Je parle de configuration minimale et n’indique que les grandes règles de choix. Si vous avez des sous, acheter bien plus puissant et plus cher, cela ne peut être que plus confortable. Donc, un i9 dernière génération avec 32 Go de RAM, un SSD de 1 To c’est bien mais non accessible pour beaucoup ou alors le père Noël doit être très sympa !

Les choses évoluent, comme tous les logiciels il y a de plus en plus de besoin de puissance : les logiciels utilisent des fonctions de plus en plus gourmandes en puissance et en mémoire (IA par exemple) ; les images fournies par certains boitiers récents sont énormes (50 Go) et certaines manœuvres sont très gourmandes (Panorama…). Les logiciels font aussi de plus en plus appel à la carte graphique (pour accélérer certains traitement mais aussi pour faire totalement certains traitements). Il y a un bond avec la version 23 de Photoshop qui est plus exigeante en termes de matériel.

Donc le présent tuto est valable fin 2021, mais il devra être remis à jour régulièrement. Bien regarder la date de ce tuto en haut à droite de la page. Penser que dans 6 mois les exigences matérielles peuvent être plus importantes ; donc si possible anticipez et achetez un peu plus performant que le « minimal ». N’oubliez pas que sur un fixe vous pourrez facilement ajouter de la mémoire, changer un disque dans votre tour ; par contre c’est plus difficile, voire impossible sur un portable qui ne pourra pas évoluer. 

Je parle d’un ordinateur pour  Photoshop ET de Lightroom Classic (qui est parfois un peu plus gourmand que PS). Lr (Cloud) tournera sans problèmes sur un ordinateur adapté pour Lr Classic.

 

Si vous pratiquez en plus de la vidéo, les besoins peuvent être encore plus important (à vous de voir avec l’application que vous utilisez). Pour la vidéo il y a vraiment des besoins spécifiques en termes de processeur, mémoire et carte vidéo. ; je n’en parlerai pas ici.

Que dit Adobe ?

Adobe dit cela pour Photoshop :

https://helpx.adobe.com/fr/photoshop/system-requirements.html?fbclid=IwAR1spA_Cg1vaHIO9hR2rVt6EPPhYekwRRSrZCFEgHtULC9k26hmDj8n3VGQ

Et cela pour Lightroom Classic :

https://helpx.adobe.com/fr/lightroom-classic/system-requirements.html

C’est régulièrement mis à jour.

Nous allons maintenant développer.

Windows 11.

Ps et Lr, les dernières versions, fonctionnent sous Windows 10 (version récente 64 bits v 1909 ou ultérieure) et sur Windows 11.

Mais dans deux ans y aura-t-il besoin impérativement de Windows 11 ? C’est probable.

Alors autant prendre un ordinateur compatible avec Windows 11 ; ce qui est probablement le cas si vous achetez un nouvel ordinateur.

Processeur.

C’est lui qui exécute les applications.

Impérativement il faut un système 64 bits. N’achetez pas un vieil ordinateur 32 bits d’occasion (bon il faut vraiment un vieux truc d’avant 2006 pour avoir un ordi 32 bit…).

Attention quand même, un vieux processeur 64 bits pourra ne pas fonctionner car n’ayant pas les spécifications demandées par les versions récentes des logiciels (Photoshop v23). Il faut que le processeur supporte SSE 4.2 ou plus. Pour les curieux SSE apporte des instructions supplémentaires au processeur.

Concernant les processeurs Intel, choisir la famille Intel Core (la plus performante) : le i5 est vraiment un minimum, mais préférez un i7 et même un i9 si vous avez le budget. Pour AMD, vous pouvez vous tourner vers la famille AMD Ryzen (la plus performante) : 5 au minimum, 7 ou 9  si vous avez le budget.

Attention, il y a différentes générations, chez Intel par exemple, il y a plusieurs générations de i5 et de i7. Moi j’avais acheté (il y a 4ans) un i5 dernière génération aussi performant qu’un i7 de génération plus ancienne.

J’utilise souvent ce comparateur de processeur : https://cpu.userbenchmark.com/Compare/Intel-Core-i5-7300HQ-vs-Intel-Core-i7-2630QM/m223877vs2729 car souvent c’est difficile de s’y retrouver ; outre la génération du processeur il peut y avoir de grosses différences en terme de performance en fonction des modèles ou de l’utilisation dans un fixe ou un portable.

Il peut être intéressant de voir ce que propose cet assembleur américain pour un usage photo ; cela donne une idée : https://www.pugetsystems.com/solutions/content_creation/index.php même si c’est en anglais, en dollars et que les configurations sont quand même puissantes et cher ; on peut aussi voir les caractéristiques des composants même si on n’achète pas.

Les dernières générations sont plus performantes mais plus chères, nous en sommes à la 11ème génération pour Intel ; cibler la génération précédente (la 10 ème) si vous avez un petit budget.

Le nom de la génération est indiqué par le premier chiffre ou les deux premiers chiffres après son nom, par exemple : Un Intel Core i5 7300HQ est de la  7ème génération.

Plus la fréquence du processeur est rapide plus les traitements vont vite. Adobe dit 2 GHz minimum.

Plus il y a de cœurs (physique) plus le processeur est performant ; encore faut-il que les logiciels utilisent ces cœurs. Photoshop n’est pas franchement optimisé pour un gros nombre de cœurs. Il semble qu’au-delà de 6 cœurs il y ai peu de bénéfice.

Mémoire vive (RAM).

Celle permettant aux logiciels de travailler.

Même si Adobe parle de 8Go de RAM, je vous dirais tout net : il faut avoir 16 Go de RAM et même 32 Go si vous pouvez.

Pensez que vos images sont énormes, qu’il y a souvent plusieurs images chargées en même temps, de gros traitements et que la plupart du temps il y a en même temps que Ps et LrC une application de musique, un navigateur… ouverts.

Le manque de RAM est une cause majeure et fréquente de ralentissement. S’il n’y a pas assez de mémoire RAM l’ordinateur utilise le disque dur comme mémoire virtuelle et les données transitent de la RAM au disque sans arrêt.

Ne lésinez pas sur la RAM.

Disques

Il y a :

  • des disques durs mécaniques (appelés HDD comme Hard Drive Disk ) : ce sont les disques durs classiques. A l’intérieur, il y a un disque qui tourne et une tête de lecture pour écrire et lire les données.  Sa vitesse en tours/minute déterminera la rapidité d’accès (privilégier 7200 tours/min plutôt que le 5200 tours/min).

  • des disques durs SSD (comme Solid State Drive), sans pièce mobile à l’intérieur,  beaucoup plus rapides que les HDD et aussi plus fiables mais attention ils peuvent ‘lâcher’ sans préavis ; ils ont en théorie un nombre maximum d’écriture qui limiterait leur durée de vie. Ils contiennent un système de mémoire flash (comme les cartes mémoires ou les clefs USB). Ils étaient beaucoup plus chers que les HDD, mais les prix baissent et tendent vers les prix des HDD.

Certains portables n’ont qu’un SSD ; certains ordinateurs n’ont  qu’un disque dur classique. Vous aurez souvent des ordinateurs avec un petit SSD qui contient le système d’exploitation et les logiciels (ainsi que le catalogue et les aperçus de Lightroom), et un gros HDD pour stocker les fichiers images, ce qui allie finalement le meilleur des deux mondes.

Disque SSD.

Bien qu’il ne soit pas stricto sensu obligatoire, un disque SSD accélère l’usage de PS et Lr de manière phénoménale.

Pour un ordinateur portable ne contenant d’un disque SSD, on met tout dessus.

Si vous avez un ordinateur qui contient un SSD et un disque dur classique à plateau où sont enregistrées les images, on va mettre sur le SSD les fichiers sur lesquelles il y a un accès fréquent et qui nécessitent des chargements rapides.

On y met l’OS, le système Windows, les fichiers exécutables ; on veille à mettre le disque de travail de Photoshop sur ce SSD.

Pour Lightroom on y met le catalogue et les aperçus.

Cela accélère considérablement la vitesse.

Quelle capacité, si on a un autre disque dur interne classique ? 256 Go c’est un minimum, 512 Go c’est mieux.

Outre la capacité il faut considérer la vitesse de transfert. En gros un HDD c’est 100 MB/s, un SSD bas de gamme c’est 600 MB/s et un haut de gamme, on peut atteindre 3000 MB/s en restant raisonnable sur les prix.  Faire attention aux caractéristiques du SSD.

Carte graphique.

Une carte graphique possède un processeur graphique (GPU) et de la mémoire dédiée à l’affichage (VRAM).

Parfois le processeur graphique est intégré à la carte mère et soudé (GPU Intel) ; d’autres fois il y a une carte dédiée qui elle peut être changée (carte NVidia et AMD). C’est mieux d’avoir une carte NVidia ou AMD qu’on peut changer, c’est indispensable si on a un ou des moniteurs externes avec des connectiques particulières. Une carte intégrée pourra faire l’affaire mais sera moins puissante qu’une carte dédiée.

Sur le plan définition c’est mieux d’avoir une carte Full HD (1920 x 1200 pixels) ou la QHD (2560 x 1440 pixels) avec 2Go de VRAM. Les écrans 4k , 5k, 6k sont beaucoup plus gourmands (prévoir 4Go de VRAM sur la carte graphique) et nécessitent des cartes graphiques et une connectique adaptée (voir l’excellent article d’Arnaud Frick ICI). Idem pour l’affichage 10 bits.

Si la carte graphique avait peu d’importance il y a quelques années, actuellement une carte graphique performante est absolument indispensable.

  • D’abord avec les écrans 4K il faut beaucoup de mémoire sur la carte graphique.
  • Ensuite Ps Lr et LrC  utilisent le processeur graphique pour certains traitements. Le processeur graphique accélère certaines tâches, il est maintenant nécessaire pour d’autres taches (qui deviennent impossible à faire sans) voir ICI ce qui accélere et ce qui nécéssite impérativement une carte graphique .

Adobe dit :

  • GPU avec prise en charge de DirectX 12
  • 1,5 Go de mémoire GPU 4Go si écran 4K.

Si j’ai bien compris la carte graphique doit supporter Open CL.

Photoshop utilise de plus en plus l’accélération GPU. Pour le moment les neural filters peuvent utiliser le processeur principal.

Dans les préférences Photoshop ont peu désactiver le GPU ou OpenCL. Mais sauf pour résoudre un problème de carte graphique (pour savoir si la carte est responsable d’un blocage de l’affichage par exemple, on la désactive), il n’y a aucune raison de désactiver sa carte graphique. 

Une carte graphique récente doit faire l’affaire mais attention, Photoshop est très pénalisé par les cartes intégrées au processeur et les cartes bas de gamme.

Adobe dit :

https://helpx.adobe.com/fr/photoshop/kb/photoshop-cc-gpu-card-faq.html

Pour avoir une idée sur la puissance des cartes : Benchmark des cartes graphiques : https://www.videocardbenchmark.net/directCompute.html

Voir l’article de Arnaud Frich sur l’accélération matérielle. https://www.guide-gestion-des-couleurs.com/acceleration-materielle-table-lut.html

Ecran :

Il est autrement préférable d’avoir un écran mat, anti reflet et pas un écran brillant qui donne des reflets.

Il faut choisir un type de dalle IPS. Evitez les écrans VA et surtout les écrans TN. Il existe plusieurs variantes de l’écran IPS : E-IPS, P-IPS, H-IPS, AH-IP. Les dalles IPS ont un angle de vision très large et reproduisent bien les couleurs. Si vous n’êtes pas complètement en face de l’écran vous verrez quand même des couleurs et une luminosité correcte.

Surtout pas de dalle TN, les dalles VA c’est moyen ; IPS c’est nécessaire, il y a aussi les dalles OLED haut de gamme.

Sur un portable, suivant l’angle d’ouverture de l’écran, le rendu de l’image ne sera pas du tout le même si l’écran n’est pas IPS ; cela n’est pas acceptable pour faire de la photo. Contrairement aux idées reçues il y a des portables avec des écrans IPS. Si on a un portable avec un écran de faible qualité il est toujours possible d’avoir un écran externe de bonne qualité.

Le temps de réponse de l’écran a peu d’importance en photo (Ce sont surtout les joueurs qui recherchent un temps de réponse court pour la fluidité).

Il est nécessaire d’avoir un bon rendu des couleurs, qui est déterminé par ce qu’on appelle le « delta E » ; c’est noté parfois dans les caractéristiques. Ce nom indique le degré de différence entre la couleur qui devrait être affichée, et celle qui l’est réellement. Plus cette différence (ce delta E) est petite, plus l’écran va être fidèle concernant la couleur, c’est logique. Ce qui n’empêche pas que le calibrage reste obligatoire pour avoir un rendu des couleurs fidèle sur toute la ligne.

En terme de Delta E moyen:
<2 Respect parfait des couleurs (rare et très cher)
< 4 Ecarts tolérables (à peine discernable pour quelqu’un d’entrainé)
< 6 Faible mais discernable
(Source La gestion des couleurs de Jean Delmas).
La norme ISO 12646 donne pour le respect des couleurs:
Delta E moyen <5 (si possible 2)
Delta E maxi <10 (si possible 4)

Viser <2 est trop élitiste (et probablement inutile).

Certains achètent des écrans large Gamut affichant toutes les couleurs de l’espace Abobe RGB 1998 alors que nos écrans habituels affichent les couleurs de l’espace sRGB. Les premiers sont très cher. Avoir un écran large gamut est nécessaire si vous travaillez sur des images ayant des couleurs très saturés et si vous imprimez beaucoup. Si vous faites essentiellement des portraits un écran affichant sRGB est suffisant (toutes les couleurs de la peau étant comprises dans l’espace sRGB).

Là aussi il est question de budget : Les écrans EIZO ou BENQ c’est bien mais très cher. Petit budget, il y a de bon écran sRGB mais restez toujours sur un écran IPS. Arnaud Frich est toujours de bon conseil pour le choix d’un écran, il teste les écrans et conseille dans toutes les gammes de prix.

Beaucoup ont un ordinateur portable et ajoutent un écran externe de bonne qualité sur lequel ils travaillent leurs photos.

N’oublions pas.

L’usage d’écran externe nécessite une carte graphique et une connectique adaptée, bien y penser.

N’oublions pas la sonde de calibrage pour moi indispensable car il faut absolument que votre écran soit calibré. Certains sont correctes sur le plan couleurs en sortie d’usine mais pas tous. De plus ils sont souvent trop brillants.

Les disques durs externes, les NAS permettant de faire des sauvegardes. Les prévoir dans le budget.

Les logiciels doivent être à jour. Pas de problème avec l’abonnement Adobe.

Une Tablette graphique pour Photoshop c’est bien.

Pensez à faire vos sauvegardes pour passer d’un ordinateur à l’autre.

En résumé.

Je résume, pour le monde  Windows :

RAM 16Go minimum 32 Go c’est mieux.
Si possible un disque SSD de 512 Go minimum + un DD 1To.
Un processeur I7 ou i9 chez Intel un Ryzen chez ADM (64bits et supportant SSE 4.2).
Une carte graphique récente (supportant Direct X12) et puissante avec 2Go (4go pour un écran 4K) minimum de mémoire interne.
Avec un petit budget on peut se passer de SSD ; utiliser un processeur i5 mais dernière génération.
Par contre on exige toujours 16 Go de RAM et un écran IPS.
Ce sont des configurations minimales car bien sûr, si on le peut, il est possible d’avoir plus de puissance ou d’espace. 

Bon achat.

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *