Expert : Calque d’aide.

Mascotte2

Les checkLayers, calques d’aide.

« Checklayer »  ; en Français je dirais : « Calque d’aide », « Calque d’aide à la visualisation pour retouche », « Calque d’accentuation des défauts »…

Le principe est d’ajouter un calque qui servira uniquement à mieux visualiser certains aspects de l’image (défaut, luminosité, teinte…) afin de faciliter les corrections (enlever les défauts, homogénéiser la luminosité…). Une fois la correction effectuée, le calque Checklayer sera désactivé ou supprimé.

Dans CameraRaw et LR si on utilise les curseurs blanc et noir en appuyant sur Alt, on voit les zones cramées ou bouchées. De même quand on utilise l’outil suppression des défauts, cocher « afficher les défauts » en bas passe la photo en n&b et marque les contours pour mieux corriger les boutons et la poussière. Et bien, sans le savoir, on utilise des Checklayers :

defaut_ACR.JPG

Sur l’exemple ci-dessus cela permet de voir les taches qui sont sur un fond noir.

Dans PS :

Il faut créer ses calques d’aide soit même. Certains trouveront ces méthodes inutiles ; qu’ils passent leur chemin.  D’autres les utilisent beaucoup en particulier dans :

  • La correction de peau ; pour mieux voir les défauts de la peau, du fond et ainsi mieux les corriger. Pour homogénéiser les couleurs …
  • Les montages : quand on ajoute un élément sur un fond il doit y avoir une cohérence de luminosité, saturation, teinte… mieux voir les différences entre zones permet de mieux faire des corrections.
  • La recherche de différence entre deux calques ou deux photos.
  • Et plein d’autres choses…

 

Calque d’aide pour correction des défauts touchant la texture et les tons :

Commençons par les Check layers permettant la correction des défauts : boutons, poussières. Je connais ces méthodes.

  • Ajouter un calque noir et blanc et un calque « Négatif ». Parfois on voit mieux les poussières avec cette méthode simple.
  • Ajouter un calque mélangeur de couches ; cocher « monochrome » ; descendre les rouges augmenter les bleus : cela contraste la photo à outrance.
  • Ajouter un calque courbe ; sur les couleurs R, V et B appliquer une courbe sinusoïde (sur chaque canal de couleur ; pas sur la courbe RVB). Cela fait un effet de solarisation qui accentue les défauts. (Merci Jean-Pascal).ChceklayerCourbe défaut..JPG
  • Plus il y a des sinusoïdes avec des pentes verticales plus il y aura de contraste entre deux zones propres et plus on voit les contrastes et les différences.

 

  • Ajouter un calque de niveau et poussez le curseur du point noir vers la droite. Votre image va se contraster au niveau du fond, par exemple et vous montrer tous les détails et défauts de ce fond.

 

Choisissez la méthode qui vous parait la meilleure.

Attention si après avoir ajouté un calque d’aide, vous utilisez des outils de correction, il faut que le correcteur échantillonne sur le calque actif et les calques inférieurs (pas sur « tous les calques » qui échantillonera sur le checklayer qui est au-dessus).

Une méthode utilisée par Jack Struss pour mieux voir les défauts sur un fond de studio : ajouter un calque de réglage courbe et modifier votre point blanc et point noir comme ci-dessous.

check_layer.JPG

Les défauts, taches, plis apparaissent et cela permet de corriger ces défauts.

Vitor Jacinto utilise pour les défauts dans le micro Dodge and Burn  un calque noir et blanc plus un calque courbe :

rendu_microdb3.JPG

On accentue les défauts avec une courbe de ce genre :

ren_microdb5.JPG

Calques d’aide pour la lumière, la saturation, les teintes, la luminosité.

 

Pour un montage par exemple, il peut être nécessaire de corriger la saturation qui doit être identique sur les différents éléments du montage sinon il n’y pas de cohérent et le montage fait artificiel. Pour modifier la saturation d’un personnage qu’on va rajouter sur un fond, un calque d’aide permet précisément de comparer la saturation et de la modifier jusqu’à obtenir la même saturation sur le fond et le personnage. Sans calque d’aide il est parfois difficile de se rendre compte d’une petite différence; le calque d’aide accentuant des différentes minimes permettra une meilleures corrections.   

Calque d’aide pour contrôler la lumière, les tonalités:

On utilisera  le calque de réglage noir et blanc (mélangeur de couche en n&b). Puisque la couleur a été éliminée on ne voit plus que les tonalités.

Créer un calque de couleur unie (gris 50%) et mode de fusion couleur. L’image devient NB tout en respectant les tonalités d’origine. On peut accentuer l’effet en ajoutant par dessus une courbe de contraste (courbe en S).

Pour visualiser la luminosité on ajoute un calque gris en mode couleur ; n’importe quel calque gris (du blanc pur au noir pur et n’importe quel gris pur ; ne contenant pas de couleur fera l’affaire).

Calque d'aide_voirluminosité.JPG

 

 

 

Calque d’aide pour les teintes :

Pour ce qui est de mieux voir les différences de teintes, saturation, on utilisera les propriétés des modes de fusion ; on se souvient que si on ajoute sur une image un calque de couleur unie et qu’on lui donne un mode de fusion du groupe teinte ; on voit ce qui n’est pas ce que désigne le mode. Par exemple si on utilise le mode teinte, c’est la saturation de l’image du dessous qu’on voit. 

Pour voir les teintes : 

Ajouter un calque dessus remplir avec une couleur unie et passer en mode « Saturation ».

mode_saturation.JPG

On voit uniquement les teintes.

Calque d’aide pour les couleurs.

On ajoute un calque gris en mode luminosité, on ne voit que les couleurs ; on peut ainsi mieux corriger les couleurs.

mode_luminosite4.JPG

Calque d’aide pour la saturation :

On ajoute un calque de couleur unie en mode « Teinte » pour visualiser la saturation.

Si deux zone sont même couleur c’est qu’elle ont même saturation.

mode_teinte2.JPG

Pour encore accentuer la visualisation des différences de saturation on ajoute un calque de teinte/saturation et on augmente la saturation.

Calque de solarisation pour mieux voir les petites différences.

Dans un calque courbe on peut dessiner une courbe sinusoïdale, comme ci-dessous ; les pentes de la courbe étant très verticales une petite différence en entrée entrainera une forte différence en sortie ce qui accentue beaucoup les différences.

On passe ensuite le calque courbe de solarisation, en mode luminosité ce qui permet de bien voir les petites différences de couleur :

checklayer_solarisation_modeluminosité.JPG

On passe le calque courbe avec la courbe de solarisation, en mode Teinte ce qui permet de bien voir les petites différences de saturation :

checklayer_solarisation_modeteinte.JPG

 

On passe le calque courbe avec la courbe de solarisation, en mode couleur ce qui permet de bien voir les petites différences de luminosité :

checklayer_solarisation_modecouleur.JPG

 

On passe le calque courbe avec la courbe de solarisation, en mode saturation ce qui permet de bien voir les petites différences de teintes :

checklayer_solarisation_modesaturation.JPG

Calque d’aide pour la peau.

Il existe parfois des taches colorées qui limitent l’homogénéité de la peau. Elles sont difficiles à voir. Il peut être intéressant d’homogénéiser la couleur de la peau.

La peau des modèles blancs contient de l’orange c’est à dire un mélange de rouge et de jaune. Si la proportion de ces deux couleurs change cela fait des taches colorées. Comment les rendre visibles ?

Avec un calque d’aide : un Check layer. On ajoute un calque Teinte/Saturation , on sélectionne le canal rouge et on met la teinte à -180 :

Calqueaide _peau

Les rouges deviennent cyan et les jaunes deviennent mauve/rose ; on voit ainsi les taches de couleurs de manière flagrante.

visage_cheklayer_couleur

Maintenant qu’on voit bien les taches colorées, il faut les corriger (voir le tuto sur le portrait).

 

Les calques d’aide pour voir si des calques superposés sont bien alignés.

Pour voir si deux images  (ou deux zones de l’image) représentant la même scène sont parfaitement superposées, on passe le calque supérieur en mode « Différence » ; les zones alignées seront noirs, elles ont d’autres couleurs si elles ne sont pas alignées ; pour aligner on déplace le calque jusqu’à obtenir du noir :

mode_différence

Autre application : Pour modifier une couleur afin de reproduir une couleur d’une autre image ; superposez les deux couleurs , mode différence ; si cela fait du noir, les deux couleurs sont identiques ; sinon on modifie la couleur jusqu’à obtenir du noir.

Voir si deux images sont identiques.

On les superpose, mode différence pour l’image du dessus. 

Si cela donne du noir les images sont identiques ; s’il y a des différences elles apparaissent en couleur.

La seule vidéo en français sur les checklayers est dans la chaine 1/1.4 et ici .

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.