ACR : outil transformation.

L’utilisation d’un objectif inapproprié d’une mauvaise position de l’appareil photo (en contre plongée pour un immeuble)  ou d’un objectif grand angle  entrainent des modifications de la perspective avec des déformations des droites qui deviennent courbes , déformation des bâtiments qui se rétrécissent en hauteur, de lignes qui perdent leur horizontalité… Le mieux est de faire une prise de vue la plus correcte possible (ne pas être trop près de l’immeuble ; conserver l’appareil dans un plan parallèle à l’immeuble et pas en contre plongée; se mettre en hauteur…) . Mais cela n’est pas toujours possible.

Les outils de transformations de Camera Raw sont là pour corriger cela. Photoshop contient aussi de nombreux outils extrêmement puissant  ; on verra cela aussi.

Ne pas oublier de toujours passer par « Correction de l’objectif » avant d’utiliser l’outil transformation. Celui-ci permettra de corriger les défauts de l’objectif (pour un Raw) et l’aspect en barillet et en coussinet. Voir correction de l’objectif.

Pour transformer donc, il faut cliquer sur l’icône transformation13.JPG  en haut de Camera Raw.

Voici l’onglet qui s’ouvre :

transformation1JPG.JPG

En haut il y a les icônes UPRIGHT qui appliquent une correction automatique.

Les résultats sont souvent étonnant.

Parfois c’est catastrophique ; il faut tester les différentes icônes pour trouver le meilleur résultat.

Je reprends la description d’Adobe, à partir des icônes de gauche à droite :

transformation 24.JPG

  • Désactive Upright.
  • Auto Applique un ensemble équilibré de corrections de perspective.
  • Niveau Applique une correction de perspective afin de mettre l’image  de niveau (horizontals).
  • Vertical Applique des corrections de niveau et de perspective verticale.
  • Complet Applique des corrections de niveau et de perspective verticale et horizontale.
  • Avec repères Permet de tracer deux repères ou plus sur votre photo pour personnaliser les corrections de perspective.

Exemple : Les images des exemples sont extrêmes et caricaturales pour bien montrer l’effet des transformations ; dans la réalité les corrections seront bien plus subtils. Voici une photo prise au 18 mm : les verticales ne sont pas verticales se rapprochent en hauteur et le seuil n’est pas horizontal

transformation31.JPG

Si on clique sur le bouton « Vertical » de l’Upright : On corrige les verticales ; les horizontales ne sont pas corrigées.

transformation32.JPG

Si on clique sur le bouton « Complet » on corrige horizontales et verticales.

transformation33.JPG

Bon, il faut aussi essayer les autres boutons et voir ce que cela donne. Il y a un choix à faire.

Voici un second exemple plus réaliste avec un objectif 10 mm et une légère contre plongée :

transformation42.JPG

Voila le résultat avec le bouton « Verticale » :

transformation43.JPG

 

Pour les repères :

Permet de tracer deux repères (des lignes qui indiqueront ce qui est vertical ou horizontal) ou plus sur votre photo pour personnaliser les corrections de perspective.

Tracez les repères (Cliquez un point de départ, déplacer et lâchez sur le point d’arrivée)  sur votre photo pour indiquer quels éléments doivent être alignés sur l’axe horizontal (trait vert)ou vertical (trait violet).
Une fois que vous avez tracé au moins deux repères, la photo se transforme automatiquement. On peut ajouter d’autres lignes.

transformation26

On peut cliquer sur une extrémité d’une ligne  (le petit rond) pour le déplacer et corriger ainsi l’inclinaison d’une ligne. Pour être précis  on peut utiliser la loupe (voir plus bas).

Quand il y a des repères un bouton « Effacer les repères » est dégrisé. Pour effacer un seul repère on clique sur une de ses extrémités puis sur la touche « Suppr ».

On note que du fait de la déformation de l’image il peut apparaitre des zones transparentes (les petits carrés blanc et gris). Contrairement à Lightroom je n’ai pas trouvé le moyen de forcer un recadrage automatique pour éliminer les parties transparentes. Il faut éliminer les parties transparentes avec les curseurs de transformation manuelle ci dessous. Il faudrait anticiper à la prise de vue et cadrer très large pour, une fois l’image passée par Upright, conserver une taille acceptable malgré les zones transparentes.

Sous Upright il y a une série de curseurs permettant diverses transformations manuelles :

  • Verticale.
  • Horizontale.
  • Rotation.
  • Aspect (ratio largeur/hauteur).
  • Echelle (taille de l’image).
  • Décalage X.
  • Décalage Y

Les icônes de part et d’autre des curseurs sont assez explicites.

transformation1JPG.JPG

Comme d’habitude quand on double-clique sur un curseur il est remis à sa position initiale.

Il est préférable d’utiliser les fonctions Upright AVANT les curseurs de transformation manuelle car Upright annule certaines transformations manuelles (en particulier les curseurs vertical, horizontale et rotation).

Rappelons que dans l’onglet « Correction de l’objectif » il y a un curseur « Déformation » permettant les corrections de l’aspect en barillet (tonneau) ou en coussinet.

 

transformation23

 

Pour terminer, on peut ajouter une grille et modifier sa taille avec le curseur.

transformation22.JPG

Cocher Loupe permet d’avoir une loupe quand on utilise Upright avec repères ; le dépôt des repères est bien plus précis :transformation25

 

Incrustation permet d’afficher ou non les repères.

 

Bonus : Ampoule

Appuyer sur Alt GR  puis cliquez/déplacez l’image pour la recadrer (c’est l’équivalent des curseurs X et Y).

 

Une remarque très importante : en comparant le traitement Upright, icône « Complet » par exemple, sur une même image d’une part en Tiff dans le filtre Camera Raw , d’autre part en Raw dans le plugin Camera Raw ou dans Lightroom, , cela ne donne pas du tout le même résultat :

transformation27.JPG

Le traitement Upright est bien différent sur un Raw. C’est important à savoir : pour utiliser Upright de manière optimale il est préférable de le faire dans Camera Raw sur le Raw (ou dans LR) et pas avec le filtre Camera Raw qui travaille lui sur une image bit map. Je découvre aussi quelque chose d’étonnant : avec le filtre CameraRaw donc sur un bitmap, Upright marche mieux et donne une correction identique à LR sur une image 8 bits, alors que sur une image 16 bits le résultat est moins bon.!!!

 

transformation43.JPG

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.