ACR : Outils pour modifications localisées

 

Nous allons parler du  pinceau de retouche du filtre gradué et du filtre radial. Ils permettent de faire des retouches locales. On peut ainsi modifier l’exposition, la saturation, les ombres, la clarté et plein de réglages uniquement sur une zone de l’image.  Ces outils sont disponibles aussi bien dans le plugin sur les Raw que dans le filtre Camera Raw. On les trouve dans la colonne à droite en cliquant sur une des trois icônes :

Ils permettent de modifier une zone de la photo ; pour délimiter la zone à modifier (le masque, la zone ou les curseurs de réglages agiront) on utilise le pinceau pour peindre (K) le masque ; on utilise le filtre gradué (G) pour effectuer la modification de manière graduelle ; on utilise le filtre radial (J) pour avoir une zone de modification ronde ou elliptique.

localise3.JPG

A-Comment sélectionner la zone à retoucher avec ces trois outils ?

Après avoir sélectionné le pinceau en cliquant sur : localise11.JPG , le panneau pinceau s’ouvre et on peut modifier la taille du pinceau.

Le « plus » permet de créer un nouveau masque (avec de nouveaux réglages), l’icône pinceau permet d’ajouter au masque sélectionné et la gomme de retirer avec le pinceau des zones au masque sélectionné. On peut passer de l’ajout/retrait de zone sélectionnée avec le pinceau et la gomme mais c’est plus facile pour faire du retrait d’utiliser la touche ALT.

Cliquez sur la petite flèche à droite de la taille pour dérouler le panneau.

Là on peut modifier le contour progressif le Flux (quantité d’effet) et la Densité (équivalent à l’opacité dans PS indiquant l’effet maximum).

On peut aussi modifier la taille du pinceau à la souris : Clic droit et on déplace la souris (vers la droite ou la gauche) cela modifie la taille du pinceau. Maj Clic droit modifie le contour progressive.

Mais le plus simple est d’utiliser la molette de la souris pour faire varier la taille du pinceau et Maj+Molette pour modifier le contour progressif.

localise14.JPG

Ci-dessus, entre les deux cercles l’effet du pinceau est progressif.

Il y a aussi le curseur Flux permettant de  déposer plus ou moins de masque , c’est un peu comme le flux du pinceau dans PS. Plus on repasse de fois sur une même zone avec un flux faible, plus le masque va progressivement s’assombrir. La densité c’est l’opacité maximale du masque. Si on peint avec un flux faible et qu’on repasse plusieurs fois, on va atteindre le niveau de la densité sans la dépasser.

Dans la pratique, la plupart des utilisateurs laissent le flux et la densité au maximum et règle l’intensité des effets avec les curseurs d’effet (luminosité, contraste…).

Pour annuler et effacer une zone peinte (effet gomme) , il faut appuyer sur ALT et peindre ou utiliser la gomme comme on l’a vu plus haut.

Si on a coché « Option de masque », quand on peint le masque, la zone à modifier, apparaît sous forme d’une zone rouge. On peut modifier la couleur, l’opacité de la couleur et le fait de colorer les zones sélectionnées ou non  en cliquant sur le carré de couleur à droite).

On peut aussi mettre/enlever le masque avec le raccourci Y.

Ainsi on peint avec le pinceau sur la zone à modifier, si on veut voir où on a peint, on met le masque.

Cocher « Incrustation » permet de rendre visible les épingles (petit rond rouge ici) correspondant à chaque nouvelle création de pinceau. On peut revenir sur une épingle en cliquant dessus et modifier les réglages.

Il y a une case à cocher  Masquage Auto qui détecte les bords et limite l’effet du pinceau (donc du masque) comme si on avait fait un détourage.  Il faut passer le pinceau à cheval sur le bord, le centre du pinceau sur la zone à masquer, ainsi le masquage va s’arrêter au bord. Si le centre du pinceau dépasse le bord de l’élément l’effet du pinceau déborde à l’extérieur de l’élément. Il est préférable de ne pas avoir un contour trop progressif pour le pinceau afin que le « détourage » soit net.

Ci dessous, on veut sélectionner les poils : à gauche, sans masquage cela déborde sur le noir; à droite avec masquage seules les poils sont sélectionnés :

localise15.JPG

 

On peut utiliser le filtre gradué en cliquant sur :

Puis il faut déposer le filtre en cliquant sur la zone ou le filtre aura le plus d’action (le masque sera le plus opaque) déplacer et lâcher sur la zone ou le filtre aura le moins d’action (masque transparent).

Ci dessous j’ai cliqué/déplacé du point vert au point rouge puis j’ai diminuer dans les réglages la luminosité : l’effet du réglage à été graduel.

localise16.JPG

On peut si nécessaire cliquer sur le point vert (ou rouge) le déplacer ou même en le déplaçant de coté modifier l’orientation du filtre gradué.

La zone entre la ligne pointillée verte et la ligne pointillée rouge est la zone ou ou le filtre est appliqué progressivement. Au dessus de la ligne verte le filtre est totalement appliqué ; en dessous de la ligne pointillée rouge le filtre n’est pas appliqué du tout.

La touche Suppr supprime le filtre gradué actif.

On peut enfin utiliser le filtre radial  en cliquant sur : puis par glisser/déplacer dessiner un cercle ou une ellipse pour définir la zone à retoucher :

localise 6.JPG

Secondairement on pourra déplacer le filtre radial en cliquant déplaçant le point rouge central et modifier la hauteur ou la largeur en cliquant/déplaçant un des quatre petits carrés. Il est aussi possible de faire une rotation d’une ellipse en cliquant prés d’un point à l’extérieur et en déplaçant la souris.

Par défaut la zone qui sera retouchée est celle hors du cercle ; pour retoucher la zone à l’intérieur cliquez sur Inverser. On peut aussi sur ce même panneau modifier le contour progressif :

Pour les filtres gradué et radial il y a un bouton Pinceau en haut qui est utilisable quand le filtre gradué ou radial a été appliqué et qui permet de modifier le masque.

Il permet d’ajouter à l’aide d’un pinceau une zone à la zone à retoucher définie par le filtre. Quand on a cliqué sur le pinceau il apparaît les curseurs Taille, contour progressif et Flux pour le pinceau. 

Si on appuie sur Alt le pinceau permet de désélectionner, retirer des zones.

Ci-dessous par exemple j’ai appliqué un filtre gradué sur le ciel pour l’assombrir, mais je ne veux pas assombrir le phare ; avec la forme je vais peindre sur le phare de manière à l’exclure. On le voit bien sur le masque : le ciel est rouge mais on a dé sélectionné le phare, du coup il ne sera pas touché par les réglages.

localise28.JPG

On voit que sur cette forme on peut aussi utiliser le masquage auto.

Comment ajouter un filtre sur un autre ?

Mettre par exemple plusieurs filtres radiaux de taille différente au même endroit ?

Si on crée des filtres radiaux de plus en plus grand, pas trop de problème ; mais pour en mettre un plus petit ? et bien on crée le petit filtre radial à coté et on le déplace.

Pour fermer l’outil localisé, validez avec la touche entrée ou cliquez sur l’icône de la loupe.

B-Voyons ce qui est commun aux 3 outils.

Comment retoucher une fois la sélection effectuée ?

Ces trois outils ont la même palette de réglage à appliquer sur la zone sélectionnée (le masque actif) :

Voici la partie haute du panneau de modification localisées.

On voit qu’on peut utiliser tous les réglages qui sont dans l’onglet « Réglage de base » avec en plus le récent curseur « Texture ».

Dessous nous voyons :

Il y a le récent curseur de modification de la teinte, et les curseurs de la netteté, de la réduction du bruit, de la réduction du moiré et de la suppression de la frange.

Pour des détails sur chaque réglages  voir ICI.

On remarque qu’on peut maintenant corriger une teinte qui ne vous convient pas ou changer complètement la couleur d’une zone de l’image.

Choisissez l’outil de retouche locale, le pinceau par exemple, sélectionnez la zone à modifier puis utilisez la zone  « Teinte ».

La barre inférieure  affiche  les couleurs présentent dans la zone. La barre supérieure la couleur résultante. Il faut déplacez le curseur pour changer la couleur (barre du bas) et appliquer celle qui s’affiche dans la barre supérieure.

Ci-dessous le rouge qui est dans le cercle va entre transformé en vert (barre supérieur au dessus du cercle) ; le jaune va être transformé en bleu : on décale toutes les couleurs.

Si vous déplacez la zone sélectionnée, alors la barre inférieure s’adapte.

En pratique on sélectionne une zone puis on déplace le rond jusqu’à obtenir la couleur désirée.

Il y a une case à cocher « Utilisez un réglage fin » ; si elle est cochée on modifie la couleur très lentement : on peut ainsi modifier par exemple une nuance de rouge. Si elle n’est pas cochée on peut modifier rapidement la couleur sur l’ensemble de la roue chromatique et ainsi totalement modifier une couleur.

Quand le mode automatique et manuel ont échoué pour supprimer les aberrations chromatiques, il y a le pinceau et son curseur Supprimer la frange qui, lui, dé sature les franges.

Cliquez sur la touche « Entrée » pour quitter l’outil de correction localisé (les modifications seront prises en compte).

L’icône permet de remettre tous les réglages à zéro.

 Il y a maintenant possibilité de cocher en bas du panneau  » Réinitialiser auto. les curseurs » (ou « Auto reset sliders ») ce qui remet tous les curseurs à zéro quand on change d’outil localisé ou qu’on revient sur le même outil.

En double cliquant sur un curseur on réinitialise le réglage correspondant.

En ouvrant le menu du panneau  on peut « Réinitialiser les paramètres de la correction locale » : 

 

Quand vous travaillez sur un des trois outils vous êtes en mode édition comme l’indique le bouton.

Quand vous créez plusieurs filtres ou pinceaux, chacun est repéré par une épingle : un petit cercle blanc. L’épingle active est rouge : si vous modifiez un réglage il sera appliqué au pinceau ou filtre actif (même sur ce que vous avez déjà peint) :

localise6.JPG

Un clic droit sur l’épingle active permet d’ouvrir un menu permettant, entre autres, de dupliquer le masque puis de cliquer/déplacer le nouveau filtre à un autre endroit.

localise27.JPG

Pour changer de pinceau ou de filtre et venir modifier un réglage, il suffit de cliquer sur l’épingle désirée. Par drag and drop on peut déplacer un masque. Un appui sur la touche Suppr supprime le masque actif.

Si Masque n’est pas coché, on peut tout de même voir le masque en passant la souris au dessus d’une épingle non active.

On peut toujours enregistrer les réglages localisés en cours sous un nom en passant pas le menu du panneau (menu « … ») puis en cliquant sur « Nouveau paramètre prédéfini correction locale« .Ces nouveaux réglages apparaîtrons dans la liste. 

A titre d’exemple j’ai bougé mes curseurs pour augmenter le contraste et la saturation et j’ai enregistré cet ensemble de réglage sous le nom « ciel ». Il suffira de cliquer sur « ciel » pour retrouver les réglages. Dans cette même liste apparaîtrons donc les précédents paramètres prédéfinis. Ils sont actifs sur les 3 outils.

On note que par ce menu on peut aussi réinitialiser les paramètres de correction locale.

C-Quelques exemples.

Sur un visage, avec le pinceau, on peut augmenter la netteté sur les yeux, cela renforce le regard. On peut avec le pinceau éclaircir ou assombrir certaines zones pour augmenter la sensation de relief. On peut très légèrement baisser la texture sur la peau pour éliminer les défauts ( attention cela fait très vite une peau porcelaine disgracieuse). On peut éclaircir légèrement l’iris, le saturer.

Sur un paysage on peut avec un filtre gradué diminuer les hautes lumières , diminuer la luminosité, augmenter le contraste du ciel pour faire ressortir les nuages

C-Masque de gamme.

Existe depuis décembre 2017 dans Camera Raw et Lightroom.

On pouvait sélectionner une zone localisée avec le pinceau (le filtre gradué ou radial) et appliquer un réglage (exposition, saturation..).

Maintenant dans cette zone sélectionnée on peut sélectionner une (ou des) couleurs ou un niveau de luminance et appliquer le réglage à cette « sous » sélection.

Pour cela, après avoir peint ou déposé un filtre, déroulez la liste masque de gamme en bas et choisir un des trois choix.

localise24

1-Pour la sélection de la couleur :

localise23

Il faut prendre la pipette et cliquer sur la couleur à sélectionner. Il y a un curseur pour élargir la plage de couleur. Maj et clic pour ajouter d »autres couleurs.

Un exemple : sur l’image ci-dessous.

On veut modifier le bleu uniquement dans la zone de remous : avec le filtre radial on va sélectionner la zone de remous, et dans cette zone on va sélectionnerez le bleu qu’on pourra modifier.

Sélectionnons le filtre radial (1), créons une sélection elliptique ; cliquons sur « Interieur » (3) et en bas sur « Masque » (2). Ainsi on voit la zone sélectionnée qui est elliptique (modifier la couleur du masque en bas si nécessaire).

Maintenant, dans cette sélection elliptique nous voulons sélectionner uniquement  le bleu des vagues. Déroulons la liste masque de gamme (4) et choisissons « couleur » Cliquons sur la pipette en bas (5) puis cliquons dans l’image sur une zone bleue. La sélection se réduit aux zones bleues des vagues. Il y a une petite pipette blanche sur l’image qui indique ou a été prélevé la couleur. On peut prélever plusieurs couleurs  qui s’ajouteront à la sélection (Appuyez sur MAJ et cliquez sur chaque couleur, ou cliquez/déplacez sur l’image, cela sélectionnera les couleurs du rectangle ainsi défini). Enfin  modifions les réglages d’exposition, saturation.. les modifications ne seront appliquées que sur le bleu des vagues.

Pour pouvoir utiliser le masque de gamme il faut une sélection en cours ; mais pour sélectionner une couleur sur la totalité de l’image, rien n’empêche d’utiliser un vaste  masque gradué qui englobe toute l’image puis de sélectionner une couleur.

localise21

(Copie d’écran sur l’ancienne version de Camera Raw) mais cela fonctionne pareil sur la nouvelle).

2-Pour la sélection par luminance, choisir cette option dans la liste puis avec les deux curseurs « gamme de luminance » définissez la plage de luminance. On peut aussi utiliser la pipette pour sélectionner un niveau de luminance . Cela correspond à un masque de luminance. Cela permet de sélectionner une tonalité précise et lui appliquer un traitement.

localise22.JPG

Ci dessous par exemple avec ce réglage on peut retoucher uniquement les tons très clairs (luminance entre 87 et 98  sur une échelle de 100) en appliquant les réglages de l’outil localisé uniquement à cette plage de tonalité :

localise25.JPG

Si on veut appliquer un autre masque de luminance, il faut ajouter un autre filtre gradué avec son masque de gamme.

Si on coche « Afficher la carte de luminance », cela permet de voir la photo en terme de luminance (noir et blanc) ; appuyez sur ALT et déplacez un curseur vous verrez en blanc ce qui est sélectionné (dans les limites du filtre de départ). 

C-Et le masque profondeur ?

Les images au format HEIC (format remplaçant le JPG sur les iPhones) peuvent contenir des informations de profondeur et le masque de profondeur les exploite.

On verra cela quand on aura ce genre d’image.

Ces masques de gamme ne fonctionnent que si l’image utilise le  processus version 4 ou ultérieur. Donc si vous avez une ancienne photo, il faudra en passant par l’onglet ‘Etalonnage’  modifier la version du processus si vous voulez utiliser les masques de gamme.

Philippe Lasserre Novembre 2018, Maj : Août 2020.

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.