Approfondir : A- Généralités. Comprendre le Cloud Adobe, .

Dans ce chapitre, après avoir rappelé le nom des différentes applications qui intéressent les photographes et ce qu’est un Cloud, nous montrerons que le Cloud Adobe peut être divisé en deux parties distinctes (le Creative Cloud et le Lightroom Cloud). 

Rappel concernant les différentes applications et Creative Cloud :

Qu’est-ce que Creative Cloud ?

Creative Cloud inclut plus d’une vingtaine d’applications et de services pour la photographie, la création, la vidéo, le web ou encore l’UX design, exploitables sur ordinateur et appareils mobiles. 

Vous avez probablement l’abonnement Creative Cloud pour la Photo 20Go. comportant LrC (Lightroom Classic)+ LR (Lightroom)+ PS (Photoshop)+PS pour iPad+BR (Bridge)+ PF (Portfolio) + ST (Adobe Stock) +SP (Spark)+ Be (Behance) + une multitude d’applications sur smartphone et tablette+ 20 Go sur les serveurs Adobe à 12€ d’abonnement par mois (23€ pour 1To). C’est cet abonnement qui nous intéresse.

L’autre formule photo Lightroom 1To au prix de 12€/mois comporte LR , SP, Pf + quelques applications sur smartphone et tablette et 1To sur les serveurs Adobe. Pas PS.
La formule PS seul pour les artistes : PS + PS + Fresco etc… et 100 Go….

Vous pouvez donc utiliser les applications suivantes :

 Lightroom (ancienne icône : ) est sur votre ordinateur et orienté stockage dans le « Cloud ». Il permet de trier, cataloguer et de « développer » les photos qui sont sur le Cloud Lightroom.

Lightroom Mobile (ancienne icône  ) est sur votre smartphone ou votre tablette. Il permet de trier, cataloguer et de « développer » les photos qui sont sur le Cloud Lightroom.

 Lightroom Classic  (ancienne icône: ) ; on dira LrC ou LR Classic lui gère une catalogue et des images stockées localement sur votre ordinateur. Il permet de trier, cataloguer, « développer » les photos locales.

 Photoshop (ancienne icône ) est sur votre ordinateur et sert aux retouches complexes avec calques.

On peut tout à fait travailler avec PS et LR Classic (LrC) uniquement sur des photos présentes sur le disque dur en local comme le font beaucoup de photographes. Nous verrons aussi qu’il est possible d’avoir des photos sur le Cloud et de les travailler aussi bien sur ordinateur fixe que portable, smartphone ou tablette. Toutes ces applications communiquent (presque) entre elles et l’ orientation LR (vers le Cloud) et LrC (vers le stockage local) a bien évoluée.

Oubliez les termes LR CC et LR Classic CC.

Le Cloud :

Le Cloud (le nuage) c’est un espace de stockage qui est hors de chez vous ; il est sur Internet sur l’ordinateur de celui qui vous propose cet espace de stockage, quelque part dans le monde.

Vous avez avec votre abonnement Creative Cloud pour la Photo un espace de stockage dans le Cloud Adobe de 20Go sur les serveurs Adobe. Vous pouvez y mettre des images, des ressources. Cela permet d’en faire une copie et aussi d’y avoir accès à un autre endroit sur un autre ordinateur, sur un autre appareil à partir du moment ou vous vous identifiez en vous connectant.

Voici tout ce qu’offre Adobe :

Il y a donc 2 espaces de stockage distincts :

-a Le Creative Cloud avec ses documents, fichiers synchronisés, sa bibliothèque, utilisé par PS sur ordinateur, PS iPad et Fresco iPad (et certaines applications CC si vous avez d’autres abonnements). Dans ce Creative Cloud il y a donc :

  • Les « Documents en ligne » directement accessible de PS.
  • Les « Fichiers Synchronisés » synchronisés grâce à un dossier de votre ordinateur.
  • Les « Bibliothèques » contenant des couleurs, des textures, des signatures, des traitements, vos ressources. 

b Le Lightroom Cloud, c’est là que se trouvent les images et le catalogue utilisé par LR sur ordinateur et LR Mobile. On verra qu’il y a aussi les collections synchronisées de LR Classic (LrC). 

Il y a donc, pour résumer, la partie Photoshop et la partie Lightroom. Les deux parties sont comptabilisées dans le quota des 20Go. On verra que si le Cloud Adobe est vraiment réservé à PS, le Cloud Lightroom est accessible par toutes les applications.

Voyons cela en détails.

A- Le Creative Cloud.

Adobe propose donc depuis Photoshop d’enregistrer ou de lire et ouvrir des images situées dans le Cloud, dans « Documents en ligne« . Cette partie du Cloud n’est accessible que depuis les applications PS ordinateur, PS iPad et Fresco iPad. On verra dans le tuto sur PS et le Cloud que les modifications effectuées dans PS sont synchronisées au fur et à mesure avec l’image sur le Cloud. C’est un peu l’univers Photoshop comme on l’a dit. 

Sinon il y a un dossier nommé « Creative Cloud » sur un disque de votre ordinateur synchronisé avec l’espace de stockage du Créative Cloud  nommé « Fichiers Synchronisés »; vous pouvez créer des dossiers et y enregistrerez vos fichiers comme vous en avez l’habitude (photos , textes ou autre). Il y a synchronisation de ce dossier et vous retrouvez les fichiers sur le Cloud (cela marche comme DropBox ou OneDrive…). La synchronisation se fait quand vous enregistrez le fichier dans le dossier ‘Creative Cloud’. C’est une synchronisation, attention, si vous enlevez une image sur votre dossier local, elle disparaîtra dans le Cloud fichiers synchronisés.

Des ressources (brush, styles, couleurs, images, signatures, textures …) peuvent être stockées dans les Bibliothèques de PS synchronisés avec les bibliothèques Créative Cloud. On peut avoir accès à ces ressources sur différents logiciels Adobe et différents ordinateurs. On peut enrichir cette bibliothèque avec Capture mobile. 

« Documents en ligne », « Fichiers synchronisés » et la « Bibliothèques »  se trouve ici : https://assets.adobe.com/files?locale=frcertains parlent du stockage dans « assets ».

 

B- Le Lightroom Cloud.

LR et LR mobile utilisent Lightroom Cloud pour stocker catalogue et images. Lightroom Classic (LrC) permet de synchroniser les collections d’images dans le Cloud Lightroom (des aperçus dynamiques en fait). Les images LR et LR Mobile ainsi que les collections Lightroom Classic (LrC) synchronisées sont ici https://lightroom.adobe.com .

Maintenant, LR Classic (LrC) peut aussi avoir accès aux images du Cloud Lightroom. Il y a aussi des passerelles avec le PortFolio.

C’est quoi un aperçu dynamique ?

Un aperçu dynamique est un fichier beaucoup plus petit que l’original (2560 pixels de large maximum), au format Raw « .DNG ». Il est suffisant pour un affichage sur le web ou un écran, pour partager et montrer vos images, pour les mettre sur une galerie photos mais pour vos impressions en grand format par exemple cela peut être juste.

On peut travailler sur des aperçus dynamiques (recadrer, faire des corrections de défauts de luminosité de couleur ; tout ce qu’on fait sur LR Classic), les modifications seront  enregistrées dans les catalogues et appliquées (sans être destructif) à la photo quelle que soit sa localisation. 

Voici un petit schémas sur les « Lightroom’s » et le Cloud Lightroom (non complet, mais nous n’allons pas vous embrouiller pour le moment).

LR Classic peut travailler comme d’habitude sur les photos locales (ordinateur, disques externes, réseau, Nas), il peut aussi avoir accès à tout le Lightroom Cloud.

Lightroom, et Lightroom mobile travaillent sur des photos qui sont dans le Cloud Lightroom.

PS a accès à tout : On peut travailler une photo dans Photoshop venant d’un disque local (ordinateur, disques externes, réseau, Nas) mais aussi venant du Creative Cloud ou du Lightroom Cloud.

Là ce sont les grandes lignes, on verra le reste petit à petit dans les prochains tutos.

Comment Adobe comptabilise l’espace occupé ?

Attention tous les fichiers dans le Cloud (Document en ligne, Fichiers synchronisés, Bibliothèques, Lightroom Cloud) seront comptabilisés dans le quota compris dans votre abonnement Adobe (20Go pour l’abonnement Créative Cloud pour Photographes). Sauf les aperçus dynamiques venant en particulier de collections synchronisés de LR Classic.

Ou voir l’espace occupé dans le Cloud ?

Lancer l’application « Créative Cloud » sur votre ordinateur (en cliquant sur  dans la barre de tache), puis cliquez sur le petit nuage en haut à droite, un panneau s’ouvre, indiquant l’espace occupé.

 

Un fichier effacé sera toujours compté dans l’espace occupé car il reste 60 jours dans les « fichiers effacés » (une sorte de corbeille dans votre Cloud). Pour libérer de la place il faut aller dans les « fichiers effacés » et l’effacer définitivement pour qu’il ne soit plus compté.

Attention le calcul de l’espace utilisé peut mettre un certain temps à se faire. Parfois il faut attendre le lendemain. 

Voyons une des manière de vraiment effacer un fichier. Dans le Lightroom Cloud (lightroom.Adobe.Com) il faut cliquer sur la corbeille de la zone « Supprimée(s) » à gauche, là on a les fichiers supprimés.

Il faut ensuite passer le curseur sur la photo, cliquer sur le carré qui apparaît pour mettre une coche qui sélectionne la photo et ensuite cliquer sur la corbeille du bandeau bleu pour supprimer définitivement la photo et gagner de la place.

On a vu qu’Adobe offrait avec l’abonnement 20Go d’espace, on peut étendre l’offre à 1To pour 11.48 €/mois (juin 2020).

Donc pour résumer : deux univers.

  • L’univers Lightroom Cloud avec les Lightroom’s,
  • L’univers Créative Cloud avec les Photoshop’s. 

La possibilité pour PS d’utiliser des photos des deux univers.

 

Philippe Lasserre le 16/06/2020.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *