Approfondir : Les pipettes dans les Courbes.

Les pipettes du calque de réglage Courbes servent normalement à faire le point blanc, le point noir et à corriger les dominantes de couleur ; mais on peut détourner ces utilisations pour  appliquer une couleur cible sur une autre couleur. On peut utiliser cette méthode pour donner une couleur à la peau et l’utiliser aussi dans plein d’autres domaines. 

Il y a dans les calques de réglage « Courbes » ou « Niveaux » 3 pipettes : une pour le blanc, une pour le gris , une pour le noir.

 

Quel en est l’usage ?

Point blanc et noir :

Pour faire le point blanc, c’est à dire indiquer ou il y a du blanc, on clique sur la pipette blanche (celle qui est la plus basse) puis sur une zone de la photo ou en théorie il doit y avoir du blanc ; ce point est transformé en blanc grâce à une correction appliquée à toute l’image.
Le clic indique ou il doit y avoir du blanc pur et modifie l’histogramme en conséquence sur le plan couleur. Cela permet de corriger la balance des blancs.
Idem pour le point noir.

Cela marche ainsi car par défaut les couleurs cibles (celles indiquant ce qu’est le blanc et le noir) sont en RVB 255, 255, 255 pour le blanc et 0, 0, 0 pour le noir.

Si on sélectionne une pipette et qu’on appuie sur Alt (curseur étant sur l’image) cela affiche les zones écrêtées.
Si la pipette blanche est sélectionnée Alt affichera les zones cramées (blanc pur ; RVB 255, 255, 255). Si la pipette noire est sélectionnée Alt affichera les zones bouchées (noir pur à RVB 0, 0, 0 ).

Correction d’une dominante.

Pour corriger une dominante (un petit excès de couleur qui fait qu’il y a un peu trop de rouge, de vert…), utiliser la pipette grise et cliquez dans l’image sur une zone qui devrait contenir du gris (mur gris, bitume sur une route). Cela va entraîner une correction en rendant cette zone grise en faisant disparaître une dominante de couleur. 

Là aussi cela marche car la couleur cible est par défaut du gris (RVB= 128, 128, 128).

La pipette blanche peut aussi servir à corriger une dominante.

Noter que l’utilisation d’une pipette annule les corrections précédemment effectuées sur la courbe ou les niveaux.

Modification de la couleur cible.

On peut modifier la couleur cible des pipettes : il suffit de double-cliquez sur la pipette (cela fonctionne mieux si la pipette n’était pas sélectionnée avant le double clic).
Là dans le sélecteur de couleur on peut modifier la valeur de la couleur cible en rentrant des valeurs RVB ou en sélectionnant une couleur dans le cadre de couleur.

courbes_pipette1.JPG

Ci-dessus, on a double-cliqué sur la pipette blanche, le sélecteur de couleur qui s’ouvre indique bien que la couleur cible pour la pipette blanche est du blanc pur (RVB =255, 255, 255).
Ensuite il faut comprendre le principe qui est que quand on utilise la pipette, une correction est appliquée à toute l’image pour que le point sur lequel on clique prenne la couleur de la valeur cible.

Si on veut que le blanc le plus clair ne soit pas complètement blanc on peut par exemple indiquer 250,250,250 dans les cases RVB lorsqu’on saisit la couleur cible.. Ensuite quand on utilise la pipette blanche, la cible étant RVB 250,250,250, le fait de faire le point blanc entraînera  en fait un gris clair. Si on indique comme valeur cible une couleur particulière, le fait de cliquer avec la pipette va donner cette couleur sur le point cliqué ainsi que sur toute l’image proportionnellement.

Il y a d’autres applications utilisant (de manière détournée) le fait de modifier la valeur cible. Nous allons voir un exemple particulièrement intéressante :

Forcer la peau a prendre une couleur particulière.

Principe : Il faut indiquer que la couleur cible de la pipette grise est la couleur désirée pour la peau puis cliquer sur la peau pour que celle-ci prenne cette couleur.

Certains préfèrent directement modifier les couleurs en modifiant les courbes de couleurs,  c’est une autre approche. La technique décrite ci-dessous est celle décrite dans une vidéo de Piximperfect.

Double cliquez sur la pipette grise, là on se retrouve dans le sélecteur de couleur permettant de choisir la couleur cible des tons moyens ; indiquez la couleur de peau désirée ; il y a différent moyen :

  •  Entrez les valeurs désirées (voit plus bas) dans les cases RVB,

courbe_pipette2.JPG

  •  ou allez cliquer sur une zone dans Photoshop sur une zone ou il y a la couleur de peau désirée, on peut ajouter à l’image un calque contenant de la peau d’une autre photo.

Courbe_pipette3.JPG

  •  ou pressez le bouton gauche de la souris dans la zone des l’image et déplacez le curseur juste sur une zone hors PS ou il y a une peau de la couleur que vous recherché et lâcher le bouton. La couleur par défaut devient la couleur de peau désirée.

Courbe_pipette4.JPG

Pour la manœuvre qui précède, bien vérifier qu’on est sur le calque de réglage courbes mais pas sur son masque de fusion.

Courbe_pipette6.JPG
Cliquez sur Ok, refusez de faire de cette couleur la couleur définitivement par défaut en cliquant sur « non » dans la boite de dialogue qui s’ouvre. Sinon la couleur par défaut sera définitivement cette couleur de peau et quand vous ferez le point blanc « normalement » cela fera bizarre.

courbes_pipette5.JPG
Puis avec la pipette grise cliquez sur la peau du portrait dans l’image, elle prendra la couleur désirée (puisque celle ci est temporairement la couleur cible).

Baissez l’opacité du calque de courbe.

Limitez si nécessaire la correction à la peau avec un masque de fusion.

Autres usages :

On peut utiliser cette méthode de changement de couleur pour d’autres problèmes que la couleur de peau.

Il est possible de sélectionner une partie de l’image dans un calque, d’ajouter un calque courbe, de l’écrêter avec le calque qui contient la partie à modifier (Alt clic sur la zone entre les deux calques). Ensuite il faut modifier la couleur cible comme indiqué plus haut, cliquer sur la couleur à modifier.

Philippe LASSERRE juin 2020.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.