Expert : Effet de bande (banding), comment l’éliminer ?

Le « banding » ou effet de bande est un rendu inesthétique dans les dégradés ; ils présentent des bandes par cassure de tons, le dégradé n’étant pas assez progressif.

banding

Première situation :

Dans Photoshop les dégradés sont corrects sans effet de bande mais hors Photoshop, sur le Web ou Facebook, il y a un effet de bande important.
-Photo correcte dans PS mais banding sur l’export JPG :

Dans ce cas c’est l’exportation en JPG qui pose problème : La première cause est une compression trop importante, c’est à dire une qualité trop faible.

Mettre la qualité au maximum ; le fichier résultant de l’exportation sera plus gros mais sans effet de bande.

-Photo correcte dans PS et sur l’export mais banding dans Facebook :

Facebook compresse les images, que ce soit du 16bits ou du 8 bits/couche. Le banding qu’on voit ne vient pas de la photo mais de leur traitement. 

Mettre des photos de 2048 pixels pour le plus grand coté afin qu’elle soit le moins trafiquées possible par Facebook.

Une solution est d’ajouter du bruit sur l’image. Cela contraint (pour l’instant) leur algorithme à ne pas trop compresser.

Seconde situation :

Dans Photoshop les dégradés ont des effets de bande.
Comment éviter cet effet de bande?

Travailler en 16 bits cela diminue le banding . En 8 bits/couche il n’y a que 256 niveaux pour chaque couleur. En 16 bits il y en a 65536. le 16 bits présente l’avantage d’augmenter significativement le nombre de niveaux possibles et il y a donc moins de cassures de tons.

Passez votre image en 8 bits/couche en fin de traitement uniquement pour l’exportation. Si vous convertissez en 8 bits/couche en fin de flux, elle sera recomposée sur la base de 256 niveaux par couleur plus proprement que si vous aviez travaillé en 8 bits dès le départ.

Le travail en 16 bits puis la conversion en 8 bits pour l’export donne donc de bien meilleurs résultats que de travailler en 8 bits (en effet, les calculs du traitement en 16 bits seront plus exacts avec moins d’erreur d’arrondis).

De même si on fait un enregistrement en JPG ne pas mettre de compression pour éviter le banding de sortie.

Le Filtre éclairage peut parfois poser problème : il ne fonctionne qu’en 8 bits ; c’est embêtant quand on travaille en 16 bits. On peut contourner le problème en créant le halo de lumière avec le filtre éclairage dans un document 8 bits et le dupliquer ou copier dans le document 16bits de l’image qu’on travaillent avec un léger flou si on voit du « banding« .

Commencez par ne pas abîmer vos fichiers en les sous-exposant et en les sur-traitant ensuite. Les traitements lourds sur les dégradées surtout en 8 bits/couche les dégradent et favorisent les effets de bande. Limiter donc, surtout en 8bits/couche les corrections multiples et répétées sur les dégradés.

 

Pour ceux qui travaillent malgré tout en 8 bits/couche avec plusieurs calques de traitement, il y a une méthode limitant l’effet de bande : Elle consiste à aplanir l’image en 16 bits/couche.

Vos traitements sur une image 8 bits/couche étant terminés, enregistrez votre travail, avec les calques en Psd ou Tiff.

Ensuite passez votre image en 16 bits/couche (menu Image>Mode>16 bits/couche).

Aplatissez l’image puis repassez en 8 bits/couche (menu Image>Mode>8 bits/couche) ; exporter votre image en Jpg.

 

Comment diminuer cet effet de bande quand il est là ?

Une méthode universelle pour diminuer cet effet de bande que l’on soit en 8 ou 16 bits/couche ou pour Facebook. Cela consiste à ajouter un peu de bruit.

On a bien dit bruit (et pas flou). Une première approche qui vient à l’esprit pour diminuer les bandes est d’appliquer un filtre flou gaussien ou de surface mais le résultat n’est pas celui espéré et on utilise donc du bruit.

Ajouter un calque vide le remplir avec du noir (Menu Edition >Remplir).
Utiliser le filtre de bruit (Menu Filtre>Bruit>Ajout de bruits…).  Curseur « Qualité » vers 10 à 15. Cochez bruit gaussien et monochromatique. Passer ce calque en mode Superposition (Screen dans la version anglaise).

bruit_banding.JPG

Cela peut être intéressant de transformer le calque en calque dynamique avant d’appliquer le filtre afin de modifier à postériori le bruit. Bien sûr, trop de bruit peu dégrader l’image. Avec le masque de fusion on peut limiter ce traitement de réduction des bandes aux seules zones où il y a du banding.

Certains utilisent ce calque directement pour mettre un dégradé ou peindre avec un pinceau doux pour faire les dégradés.

D’autres appliquent le bruit sur le masque de fusion du calque noir ou contenant le dégradé ce qui limite la visibilité du bruit.

Enfin certains préfèrent partir d’un calque gris avec le même bruit mais en mode incrustation ou lumière tamisée (on bénéficie du bruit en plus mais aussi en moins – variation en noir et blanc du gris – que celui en mode superposition (seulement en plus) et surtout, on ne modifie pas la luminosité de l’image.

Problème de l’écran et de l’impression :

La plupart de nos écrans et cartes graphiques fonctionnent en 8 bits par couche (et même parfois moins sur certains portables). Aussi il est possible de voir un effet de bande sur un écran alors qu’en réalité l’image réelle n’a pas de bande.

C’est pour cela que certains professionnels utilisent une carte graphique et un écran 10 bits/couche ; ils paramètrent Photoshop pour qu’il fonctionne aussi en 10 bits/couche (en 30 bits donc). Ainsi ils peuvent mieux apprécier les dégradés.  Mais les coûts de ces matériels sont très élevés.

Parfois, il y a donc un effet de banding sur l’écran (on voit à l’écran un aperçu qui n’est jamais totalement la vrai image comme on le disait plus haut) et il  n’existe pas sur l’ impression. Il peut aussi arriver qu’un banding qui n’existait pas sur l’écran apparaisse sur la feuille imprimé.

C’est à vérifier au cas par cas ; si nécessaire en faisant des impressions tests.

Philippe LASSERRE Mai 2019.

Merci aux abonnés du groupe ; ce tuto est en partie le fruit de leurs commentaires.

 

 

 

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.