Gestion couleur : Calibrage et profil ICC.

Pour afficher, imprimer, saisir des couleurs d’un appareil de manière correcte on a besoin de savoir le comportement colorimétrique de cet appareil.

Tout le problème de la gestion des couleurs consiste à connaitre la correspondance  entre code RVB  et couleur L*a*b* affichée ou capturée.

On envoie  un code RVB  en sRGB   à un écran , le code correspond donc à une couleur Lab  précise  ; mais l’écran peut être mal calibré et afficher une couleur Lab différente. Si on connait la différence entre la couleur qui devrait être affichée et celle qui est réellement affichée, on peut prévoir des corrections  par la carte graphique afin que la couleur affichée soit la bonne.

Pour connaitre le comportement colorimétrique du périphérique, on va créer des profils ICC (International Color Consortium) liés à chaque périphérique (écran, imprimante, scanner…) et qui décrivent la manière dont un périphérique informatique restitue les couleurs. Ce sont des fichiers avec l’extension « .ICC ».

Pour faire cela on va utiliser un logiciel de calibration.

Ces profils indiquent :

-l’ensemble des couleurs que l’appareil supporte (son gamut ; l’espace de couleurs affichables imprimables ou capturables),

-des tables décrivant le comportement colorimétrique (pour tel code en entrée quelle couleur Lab sera affichée, imprimée ou capturée).

 

Pour un écran par exemple :

Le logiciel de la sonde de calibration fournit un profil ICC pour l’écran. Celui ci est utilisé par l’ordinateur pour modifier le rendu des couleurs (en prenant en considération le comportement de cet écran décrit dans le profil ) et ainsi afficher les bonnes couleurs sur l’écran.

Pour afficher un rouge très précis on envoie à l’écran une valeur RVB, mais comme l’écran n’est pas parfait il va afficher un autre rouge. Le profil ICC indique que pour telle valeur cela affichera tel rouge. Du coup quand on utilise ce profil pour l’écran le signal RVB va être transformé en code R’V’B’ qui lui permet d’afficher le bon rouge.

Bien sur, il y a des profils ICC aussi pour les scanners, les imprimantes en plus des écrans. Et il y a d’autres données dans ces profils, on verra cela.

Dans Windows, dans la zone de recherche de la barre de tache  taper « gestion » puis cliquer sur la ligne « Gestion des couleurs » et là, pour chaque périphérique on verra les profils ICC disponibles et celui utilisé par défaut. (Sur un Mac c’est dans Bibliothèque ColorSync Profiles).

profil ICC

Ce qui serait parfait c’est d’avoir son appareil photo capturant les bonnes couleurs avec un profil ; voir à l’écran les vraies couleurs grâce à un profil, imprimer les vraies couleurs grâce à un profil. On appelle cela un flux de gestion de la couleur.

Quand on veut gérer son flux de gestion de la couleur, il faut donc calibrer chaque maillon de la chaine de la prise de vue à l’impression (appareil photo ou scanner, logiciel de post traitement, écran, imprimante). Pour cela il faut une référence commune un espace commun dit espace de connexion de profil auquel chaque appareil se réfèrera. Celui utilisé est donc l’espace Lab (ou CIE XYZ pour certains périphériques).

Chaque appareil sera calibré sur cette espace de connexion (grâce au profil ICC) et du coup les couleurs seront vraies de l’appareil photo à l’imprimante (dans un monde parfait..). Nous allons voir les différents maillons de la chaîne de couleur.

Attention, il y a un abus de langage quand on parle de calibrage d’un appareil. Dire qu’on calibre un appareil c’est créer une table indiquant le comportement de l’appareil afin que des logiciels corrigent. Mais en aucun cas l’appareil n’est modifié.

Suite.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.