Tablette 6 : Les touches (Express Keys).

Les touches (ou ExpressKeys), paramétrage.

Nous allons voir ici leur intérêt et les différentes manières de les paramétrer.

Noter qu’il y a différentes manières d’utiliser la tablette et ses boutons en fonction de la position des mains :

Les deux mains sur la tablette : certains ont le stylet dans une main ; et une main sur le côté de la tablette où se trouvent les ExpressKeys afin d’appuyer au besoin sur ces boutons, tourner le TouchRing ou ouvrir des menus circulaires de commande à l’écran. Il est important pour eux d’avoir des touches de raccourci permettant de faire la majorité des opérations courantes avec la tablette.

Une main sur la tablette avec le stylet, une sur le clavier : ils estiment que les boutons des tablettes sont trop durs et mal repérables avec les doigts ; que de toutes façons il n’y a pas assez de boutons sur la tablette pour y mettre tous leurs raccourcis ; ils ont donc une main qui reste constamment sur le clavier pour utiliser leurs raccourcis claviers (ceux qu’ils utilisaient avant d’avoir une tablette ; ils les connaissent déjà).

Une main sur la tablette avec leur stylet, une main qui se promène de la tablette au clavier. Enfin, certains ont donc un usage mixte (ExpressKeys/clavier) : les fonctions très fréquentes sont sur la tablette, ils utilisent le clavier pour les fonctions plus rarement utilisées.

C’est un choix personnel là aussi. Les graphistes utilisent peu les touches. Une bonne formation et un bon paramétrage des touches incitent à les utiliser mais ce n’est pas obligatoire. 

Pour modifier les paramètres des boutons il faut choisir dans le panneau des propriétés, dans les outils, les « Fonctions » (et bien sur veiller à toujours être dans l’application Photoshop).

tab50.JPG

Noter qu’en bas à gauche, il y a une case à cocher « Afficher Express View ».  Si elle est cochée, quand vous effleurez une touche, un panneau aide mémoire de la fonction des touches apparait :

Revenons à ce panneau de paramétrage. Il y a un menu déroulant pour chaque touche, rappelant la fonction de la touche et dessous un libellé, un descriptif de la touche.

Il faut cliquer sur le menu déroulant correspondant à une touche pour voir les différentes fonctions qu’on peut associer à chaque touche :

tab51.JPG

 

 

Voyons les différentes possibilités .

  • Un clic :

tab52.JPG
Clic : Simule un clic du bouton gauche de la souris.
Clic droit : Simule un clic du bouton droit (ouvre un menu contextuel).
Clic centre : Simule un clic à l’aide du bouton médian de la souris.
Double-clic : Simule un double-clic. Certains préfèrent utiliser cette fonction avec un bouton au lieu d’exercer deux pressions rapides sur la tablette avec la pointe de stylet.
Clic maintenu : Simule le maintien du bouton gauche de la souris en position enfoncée. Appuyez une fois sur le bouton d’outil pour activer le maintien du clic, puis une nouvelle fois pour le désactiver. Utilisez la fonction Clic maintenu pour glisser des objets ou sélectionner des blocs de texte.
4e ou 5e clic : Simule un quatrième ou un cinquième clic de souris.

  • Un modificateur seul (Alt, Ctrl, Shift…)
    On sait qu’il y a plein de raccourcis utilisant les modificateurs.

tab53.JPG

Prenons l’exemple de Alt qui transforme le pinceau en pipette ou qui désélectionne quand on utilise la sélection rapide par exemple. On peut combiner Alt et clic droite avec ce panneau pour modifier la taille et la dureté du pinceau par exemple.

 

  • Une fonction prédéfinie :
    « Panoramique/Défilement » dans PS transforme le curseur en main et ainsi si vous maintenez l’appui sur la touche, avec le stylet vous déplacez l’image.
    Pression maintenue : Permet de verrouiller la pression au niveau actuel tant que le bouton est enfoncé. Vous pouvez, par exemple, une fois obtenu la taille de pinceau souhaitée appuyer sur le bouton et continuer à peindre en utilisant la même taille de pinceau jusqu’à ce que vous relâchiez le bouton (quand vous utilisez la dynamique de forme).
    Zoom avant/arrière,

Retour/avant,

Changer d’écran,

Paramètres (ouvre le panneau de paramétrage)..

Sur les anciennes tablettes (Bamboo) il y a moins de fonctions prédéfinies que dans les nouvelles ; il faut créer les fonctions prédéfinies qui manquent avec des raccourcis clavier.

  • Une touche (ou des touches), c’est vraiment intéressant.
    Les combinaisons de touches peuvent comprendre des lettres, des chiffres, des touches de fonction et des touches de modification. Vous pouvez également choisir des combinaisons dans le menu déroulant « Ajout spécifique ».

tab54.JPG

C’est là qu’on va utiliser les raccourcis clavier qui existent dans PS ; voir ci-dessous.

Ce qu’on tape au clavier est enregistré comme touche : ci-dessus j’ai tapé Ctrl Alt Z ainsi cette touche a maintenant pour fonction d’annuler la dernière action et de remonter dans l’historique. Dans la zone de saisie « Nom », j’ai tapé « Annuler ». A noter que depuis la version 20 de Ps c’est Alt+Z qui annule.

Attention, si vous avez fait une erreur de touche, n’appuyez pas sur la touche backspace du clavier (cela enregistrerait un backspace dans votre raccourci) mais cliquez sur le bouton « Supprimer ».

Remarque : si on dit , enregistrer Alt+! , il faut appuyer sur la touche Alt et en même temps sur la touche « ! » ; ne pas taper au clavier « A » puis « l » puis « t » puis « ! ».

 

Il faut raisonner en terme de raccourci clavier :

Pour Ps par exemple en France avec le clavier français :

Ctrl+ agrandir l’image.

Ctrl- réduire l’image.

Ctrl Z annule en remontant dans l’historique (Ctrl Maj Z = dans autre sens).

« : » Augmente la taille du pinceau, « ; » réduit la taille du pinceau.

« < » Réduit la dureté ; « > »augmente la dureté.

« 10 » modifie l’opacité à 10% ; « 0 » (zéro) modifie l’opacité à 100%

Shift 45 (avec les touches numériques du haut du clavier) : flux à 45%.

« Espace » pour déplacer (même effet que « panoramique/défilement »)

Ouvre le panneau Remplir : Shift F5

Dupliquer un calque : Ctrl J

Inverser un calque : Ctrl I

Je suis sur Windows, pour les Mac, il me semble que :

Alt=Option. Ctrl= Command (Ex touche pomme)

Alors quels paramètres mettre sur ces boutons ?
Certains choix sont classiques ; de haut en bas pour 6 boutons :

Changer d’écran (quand on a deux écrans on passe ainsi de l’un à l’autre ou sur les deux),
Menu radial menu circulaire permettant d’ajouter 8 raccourcis (on verra plus bas) ,
Paramètres, permet d’ouvrir l’application de configuration. Bien pratique quand on débute et qu’on veut faire des essais,
Alt,
Ctrl,
Shift.

 

Mes choix sont très orientés calque et masque de fusion, dodge&burn et donc dédiés au pinceau.

De haut en bas j’ai mis :

X (inversion de la couleur d’avant et d’arrière-plan du pinceau),

D (remet le noir et le blanc comme couleur d’avant et d’arrière-plan),

Ctrl  Z (annuler)

Alt+Clic droit (modifie taille et dureté du pinceau ; voir plus bas),

Espace (Affiche la main pour déplacer l’image),

Z (Zoom : le déplacement du stylet agrandira ou réduira l’image).

 

Certains utilisent d’autres choix :

Validation .

Zoom avant et Zoom arrière pour agrandir réduire l’image.

Z  ; J’utilisais le ring pour agrandir/réduire l’image mais quand on appuie sur la touche Z qu’on clique/déplace sur l’image à droite ou à gauche cela agrandit ou réduit l’image (quand on lâche Z, on revient à l’outil précédent). « Zoom défilant » doit être coché en haut.

Philippe LASSERRE, 2019, MAJ mai 2021.

Pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Tablette 6 : Les touches (Express Keys).

  1. Ping :Approfondir : les tablettes graphiques. – Photoshop pour photographes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *