Approfondir : Récupérer une zone très blanche car surexposée.

 

Le problème est de récupérer une zone « cramée » c’est à dire très blanche et ayant perdu sa texture ; cela correspond à une zone écrêtée (on verra cela plus bas).

Un exemple sur la photo ci-dessous : la chemise du cavalier est hyper blanche et a perdue sa texture  ;  le reste de l’image est correctement exposé.

crame3.JPG

 

 

Un conseil de prise de vue :

Pour ne pas recommencer l’erreur… Avec un tel sujet ici il faut absolument utiliser sur le boitier, la mesure de lumière pondérée centrale (mais pas la matricielle multi zone), quelqu’un de plus expérimenté utilisera la mesure spot sur la chemise. D’autres feront une correction d’exposition en baissant l’exposition.

Enfin quand on sait qu’il y aura des zones très surexposées on peut faire du HDR.

Dans certaines conditions (studio) la mesure de la lumière incidente au flashmètre permet d’exposer correctement.

 

Mais bon, en post traitement, comment récupérer les zones dites « cramées ».

Une notion fondamentale :

Tout dépend si on shoote en Raw et si on a conservé les Raw.

Si on a shooté en RAW :

Par rapport à l’image qu’on voit à l’écran il y a encore 1 à 2 IL de réserve dans les blancs.

En effet l’histogramme affiché est celui de l’aperçu qu’on voit sur l’écran mais pas l’histogramme du Raw. La plage dynamique du Raw est beaucoup importante. Et baisser l’exposition ou le curseur « Blancs » et « Tons clairs » permettra de voir réapparaitre des détails dans les hautes lumières (si le Raw lui-même n’est pas écrêté).

Avant tout sur Lightroom ou Camera Raw (le plugin), prendre le curseur exposition et le tirer à fond en sous exposition – 5 et vérifier si de la texture dans la chemise réapparait ; si aucune texture ne réapparait c’est que le Raw est écrêté… Et qu’on ne peut rien récupérer.

Crame_expo2.JPG

Donc, pour corriger, reprendre le Raw dans Lightroom ou dans Camera Raw (pas le filtre mais le plugin qui s’ouvre quand on ouvre un Raw dans PS) ;  prendre le pinceau, sélectionner la chemise et là agir sur le curseur blanc et tons clairs (hautes lumières) pour récupérer de la matière dans la chemise et l’assombrir.

Crame_expo3.JPG

 

Exemple sur une fenêtre, Raw original :

histo20

Sélection de la fenêtre, puis curseur blanc et haute lumière vers la gauche.

histo22

On récupère de la matière (un peu) dans la fenêtre. Cela aurait été totalement impossible sur un Jpg. Cette photo est juste là comme exemple de récupération de texture dans la fenêtre ; on peut se poser la question de la nécessité artistique de faire une telle correction sur cette photo.

Noter que l’histogramme ne permet pas de déterminer les zones cramées du Raw puisque c’est l’histogramme de l’aperçu et non du Raw lui-même.

On voit là la supériorité du format Raw dans la récupération des zones cramées.

 

Si on a shooté en Jpg ou qu’on n’a plus la photo qu’en jpg, tiff ou psd (le Raw a été effacé) :

Cela va être difficile sur ces images bitmap. La chemise semble irrémédiablement cramée. On peut tenter de diminuer l’exposition sur la chemise ou de passer par le filtre Camera Raw et l’assombrir mais le résultat a de grande chance de ne pas être bon : on se retrouvera avec des zones grisâtres. Dans le meilleur des cas l’amélioration sera très limitée. Voyons comment faire quand même.

Pour « diminuer » les blancs sur une sélection :
– Faire la sélection de la zone à traiter.
– Ajouter un calque de réglage niveaux ou courbes.
– Diminuer le niveau de sortie des blancs.
Malheureusement, s’il n’y a plus de texture, on ne va pas en récupérer. On rend simplement le blanc plus ou moins gris clair suivant le niveau de sortie choisi.

 

Avec le calque de réglage Courbes :

 

Crame2.JPG

 

Avec le calque de réglage Niveaux.

 

Crame1.JPG

Le calque de réglage Exposition et son curseur Exposition fixe le point blanc et peut aussi servir à éclaircir les blancs en théorie mais en pratique ce n’est pas génial. Noter qu’il ne modifie pas l’exposition au sens photographique mais bien le point blanc (détails Ici)

crame_expo.JPG

On peut aussi utiliser le filtre Camera Raw et son pinceau mais bien comprendre que le filtre travaille sur une image bitmap et pas sur le Raw.

Certains utilisent aussi le menu Image>Réglages> Tons foncés/tons clairs.

 

Et l’histogramme ?

La zone cramée, écrêtée est représentée sur l’histogramme  par une courbe remontant sur le bord droit.

crame_histo.JPG

Dans Camera Raw ( quand on ouvre un Raw dans PS ou  dans Lightroom) si on clique sur la petite icône en haut à droite de l’histogramme (voir la flèche rouge ci-dessus), les zones cramées , écrêtées apparaissent en rouge sur l’image. Mais attention, si en Raw le curseur ‘Exposition’, ‘Blancs’ et ‘Tons clairs’  vont permettre de récupérer des zones écrêtées  et faire disparaitre le rouge de l’image ; en bitmap (Jpg par exemple), dans le filtre Camera Raw les zones écrêtées ne vont pas être récupérable.

Si la zone est irrémédiablement cramée.

Si la photo est précieuse et qu’il n’est pas possible de la refaire.

On peut avec le tampon remettre un peu de matière dans la zone cramée.

Recolorer une zone blanche (ajouter par-dessus un calque vide en mode couleur et peindre sur ce calque vide en ayant pipeté la couleur dans la région).

Il est exceptionnellement possible de copier sur une autre photo similaire la même zone non cramée et de la coller sur la zone cramée.

Bon courage.

Et les profils linéaires ?

Sur un Raw, à la condition que la zone ne soit pas irrémédiablement cramée ; si on veut mieux récupérer le peu d’information qu’il y a dans les zones très blanches, on peut utiliser dans LR ou Camera Raw un profil linéaire.

Cela a l’air séduisant mais assez complexe (il faut créer un profil linéaire pour son appareil et utiliser ce profil).

Voir ici le tuto de Jean-Marc Kuntz sur la création de profil linéaire.

Mais je le redis, si la zone est réellement cramée sur le Raw (la diminution de l’expo à -5 Il ne fait apparaitre aucune texture) rien ne fera réapparaitre de la texture.

Merci à David, Jean Pascal Schorro, Jean-Marc Kuntz et les autres… pour leurs commentaires ayant permis d’écrire ce tuto.

 

Philippe LASSERRE mai 2019.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.