Approfondir C- Les bibliothèques du Cloud et PS. L’appli « Capture ».

Nous sommes dans Photoshop .

Nous allons voir comment utiliser le panneau « Bibliothèques » pour enregistrer des ressources (pinceaux, palette de couleur, image, signature, texture, style de calque) et les réutiliser ultérieurement. Nous verrons aussi comment enrichir ses ressources grâce à son smartphone et l’application « Capture ».  

Par le menu Fenêtre>Bibliothèques on peut ouvrir le panneau « Bibliothèques ».

 La première fois que vous l’utilisez, elle ne contient rien.

Voyons le principe.

Vous pouvez mettre des ressources dans votre bibliothèque Adobe ; ensuite cela permet d’accéder rapidement à vos ressources dans de nombreuses applications Adobe de bureau et mobiles. Vous pouvez ajouter des images, votre signature, des couleurs, des styles de texte, des pinceaux et des styles de calque aux bibliothèques… Vous pouvez par exemple mettre dans la bibliothèque votre signature et ainsi l’avoir toujours à disposition et très rapidement la récupérer (par un glisser/déplacer sur un autre logiciel, un autre ordinateur). Pourvu que vous soyez connecté votre bibliothèque est toujours accessible partout.

Quand vous mettez une ressource dans votre bibliothèque, elle est automatiquement copiée dans le Créative Cloud Adobe (Celui utilisable par PS, PS sur iPad, Fresco…) 

Par le menu Fenêtre>Bibliothèques on peut ouvrir la bibliothèque.

Ci-dessus il y a une liste box montrant toutes les bibliothèques et là on a sélectionné la bibliothèque « signature » et du coup on voit les images de la bibliothèque.

Comment mettre votre signature dans la bibliothèque :

Votre calque dynamique signature (un .png au départ) peut être déposé sur le panneau Bibliothèque (menu Fenêtres>Bibliothèques) par drag and drop.

signature20.JPG

Il est enregistré dans la « Bibliothèque » locale (même non connectée à Internet on a accès à la bibliothèque) mais aussi dans le Cloud Adobe (Il faut toujours être synchronisé avec l’application « Creative Cloud » de votre ordinateur. Ce qui est probable).

Dans ce cas votre signature est sauvegardée et disponible sur tous les ordinateurs et logiciels CC.

Quand vous avez besoin de mettre une signature, il suffit, à partir du panneau bibliothèque de glisser déposer la signature du panneau bibliothèque sur l’image. Vous retrouvez votre calque dynamique qu’il suffit de dimensionner et placer. Magique.

signature21.JPG

A noter que dans la bibliothèque, on peut créer des sous-bibliothèques pour s’y retrouver ; créer une bibliothèque signature par exemple pour mettre toutes ses signatures.

signature23.JPG

Si on va voir dans son espace Creative Cloud Adobe (il se trouve ici : https://assets.adobe.com/files?locale=fr) on peut voir le contenu de sa bibliothèque en cliquant sur « Bibliothèques » dans la liste de gauche :

Là aussi l’intérêt de la bibliothèque est de sauvegarder certaines ressources, de pouvoir les utiliser sur un autre ordinateur ou de les partager avec quelqu’un d’autre.

Cliquer sur les trois petits points à droite d’une ressource :

Vous pouvez renommer, Copier, Supprimer la ressource mais surtout la partager en invitant quelqu’un avec son mail ou en obtenant un lien qu’on enverra à celui avec qui on veut partager. L’onglet « partagé avec vous » contient les ressources pour lesquelles les autres ont partagé avec vous (mais attention, je crois que ces ressources sont comptabilisées dans votre espace). 

On peut aussi mettre ses traitements dans la bibliothèque : enregistrer un groupe de calque correspondant à un traitement couleur par exemple dans la bibliothèque. Alt + clic et déplacer dans la bibliothèque, on peut récupérer le traitement sur un autre ordi à partir du moment ou vous avez vos identifiant Adobe). Avec Alt Clic on peut passer le traitement de la bibliothèque dans votre panneau de calque et ainsi l’appliquer à une nouvelle photo.

On peut mettre un style de calque dans la bibliothèque.

Quand vous avez créé votre style de calque, cliquez en haut à gauche sur « Styles » puis sur le bouton « Nouveau style… »

Donner un nom, cocher « Ajouter à la bibliothèque actuelle » puis Ok. Le style apparaît dans la bibliothèque.

Pour mettre un style de la bibliothèque sur un calque, cliquez sur le calque puis double-cliquez sur le style dans la bibliothèque.

Pour mettre la couleur d’avant plan dans la bibliothèque : Cliquez sur le « + » en bas du panneau de la bibliothèque puis sur « Couleur de premier plan ».

Par ce même menu si vous cliquez sur « Créer à partir d’une image », vous ouvrez un panneau de capture sur l’image en cours.

Et là, à partir de votre image vous pouvez créer des motifs, des formes, des palettes de couleurs, des dégradés pour votre bibliothèque. Cela fonctionne comme l’appli Capture sur votre téléphone. On verra donc le détail dessous avec le chapitre sur l’application capture.

On peut aussi mettre un calque, une texture, un overlay utilisés fréquemment, une signature (sur un calque dynamique pour la redimensionner facilement), il suffit de cliquer/déplacer le calque dans la bibliothèque. Ensuite on a très facilement à disposition à tout moment et n’importe où le contenu de sa bibliothèque.

L’espace occupé par la bibliothèque sur le Cloud Adobe est comptabilisé dans votre espace Cloud. On ne peut pas tout mettre ses ressources dans les bibliothèques mais seulement les plus fréquemment utilisées.

Dans le panneau de la bibliothèque, en haut, il y a une zone de recherche permettant d’ouvrir des images d’Adobe « Stock » (Galerie de photos payantes) puis de passer la photo dans PS.

On verra plus bas qu’il est possible de « capturer » des images, des couleurs, des textures avec l’application « Capture Adobe » sur un smartphone et de les utiliser ensuite à partir des  bibliothèques sur PS.

Adobe Capture sur mobile.

Il existe un logiciel Adobe gratuit (si on a l’abonnement) pour smartphone permettant de capturer avec son smartphone des palettes de couleurs, des motifs, des formes vectorielles, des matériaux 3D, des polices de caractères et des pinceaux personnalisés en photographiant  avec son smartphone ; ces ressources passent ensuite dans votre bibliothèques (sur le Cloud et dans PS) et elles sont utilisables dans PS (ou toute application de Créative Cloud d’ailleurs). Tout cela à partir d’une simple photo prise avec votre smartphone iPhone ou Android.

On trouve aisément l’application « Adobe Capture » ou « Adobe Capture CC » sur les « app stores ».

Capture1.JPG

 

Après l’avoir installée sur votre smartphone et avoir rentré vos identifiants Adobe vous pouvez l’utiliser.

Exemple d’une capture de palette de couleurs.

Dans Capture, cliquez sur « Couleurs » sous l’image, dirigez votre smart phone vers une scène colorée harmonieuse (même sur une photo dont vous aimez les nuances de couleur), il apparaît des cercles sur les couleurs sélectionnées :

adobecapture1.jpg

Déplacer si nécessaire les cercles pour sélectionner une couleur.

Tapez sur le rond de capture en bas. L’application sélectionne automatiquement cinq couleurs harmonisées dans la scène et les affiche.

Cela ouvre le panneau des couleurs capturées.

adobecapture2.jpg

Notez qu’on est dans « Nuances » (bandeau en haut), so in tape sur « Harmonies », on a les couleurs sur une roue chromatique.

Tapez sur la flèche droite en haut à droite :

adobecapture3.jpg

Donner un nom en tapant sur le nom en haut ; puis tapez sur « Enregistrer ».

Dans PS (ou les autres applications Adobe), ouvrir la bibliothèque (menu Fenêtre Bibliothèques). Cette bibliothèque est synchronisée avec le Cloud Adobe.

adobecapture10.JPG

On retrouve la palette des couleurs précédemment enregistrée sur le smartphone.

Double-cliquez sur une couleur, elle passe dans le panneau de sélection de couleurs puis dans la couleur de premier plan.

On la retrouve aussi dans les thèmes Adobe Color (menu Fenêtre>Extensions>Thèmes Adobe Color) :

adobecapture11.JPG

Cela permet d’avoir à sa disposition des palettes de couleurs naturelles qu’on a vues durant la journée.

La palette se retrouve, bien-sur, dans la bibliothèque sur le Cloud.

En cliquant sur l’icône de dégradé en haut, il est possible de capturer un dégradé de couleur. Recliquez sur la même icône pour revenir à la capture de palette de couleur.

Il est aussi possible de créer des motifs :

Sur le bandeau noir en bas, cliquez sur « Motifs »; promenez votre smartphone sur la scène qui est devant vous.

Avec une petite portion d’image capturée au milieu, l’application calcule et affiche un motif ; cliquez sur le rond de capture, le motif est capturé. Cliquez sur la flèche en haut à droite (suivant) un panneau permet d’enregistrer.

Vous retrouvez le motif dans la bibliothèque sur le Cloud et dans PS. Double cliquez dessus dans la bibliothèque, cela ajoute un calque rempli du motif.

On peut aussi capturer une « forme », une police de caractères, une brosse… peut être plus intéressante pour les graphistes : https://helpx.adobe.com/fr/mobile-apps/how-to/capture-grab-colors-themes-shapes.html 

https://helpx.adobe.com/fr/mobile-apps/help/capture-faq.html

https://www.adobe.com/fr/products/capture.html

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *