Débutant : Bien paramétrer Photoshop.

C’est une page pour débutant, donc on indiquera la manière de paramétrer sans explications poussées  ; des liens permettront d’approfondir et d’étudier les détails.

Espace de travail :

Nous pouvons ajouter ou enlever des panneaux dans Photoshop, les panneaux « Calques », « Histogramme »  sont indispensables. On peut passer par le menu « Fenêtre » et cocher les panneaux qu’on désire voir.

Si on débute on peut aussi appliquer un espace de travail fourni par le logiciel ; cliquer sur l’icône des espaces de travail en haut à droite puis sur « Photographe ».

 

sauv1

C’est un espace de travail comportant la majorité des panneaux qu’un photographe utilise.

espace_travail_photographe.JPG

Pour ma part je me suis créé mon propre espace de travail.

espace de travail_moi.JPG

En haut, panneau « Histogramme », « Couleur », « Informations ».

Au milieu : « Propriétés », « Historique », « Actions ».

En bas : « Calques », « Couches », « Tracés ».

Pour modifier votre espace de travail et découvrir les différents panneaux  allez ICI.

Pour enregistrer l’espace de travail que vous avez créer allez ICI.

 

Gestion de la couleur.

Question très sensible, car source d’innombrables  problèmes : mauvais rendu des couleurs à l’écran , après impression… couleurs fausses dans PS ou sur le web…

Comme indiqué dans la série de tuto sur le gestion de la couleur, il faut privilégier un large espace de travail (Prophoto si on shoote en Raw, éventuellement Adobe RGB quand on shoote en JPG) en 16 bits/couche pour que les opérations  et traitement sur les images se fassent avec une haute qualité et sans dégradation ;  le passage en Jpg 8 bits/couche pour imprimer ou pour le web se faisant si nécessaire en toute fin de flux , à l’exportation.

Il y a d’autres choix possibles.

Dans le menu Image > Mode, vous resterez toujours avec une coche devant  Couleurs RVB et 16 bits/couches (certains préfèrent 8 bits/couche; explication ICI ).

image_mode.JPG

 

 

Il est impératif de paramétrer correctement le panneau couleurs. Menu Édition > couleurs.

1-Vous faites des photos en JPG et vous les ouvrez (après les avoir chargées dans votre ordinateur) directement dans Photoshop.

panneau_couleurs_défaut

Et bien dans ce panneau couleurs dans le rectangle « Espaces de travail » , ligne « RVB « , indiquez « Adobe RGB (1998) » ; de même dans votre appareil photo, dans le paramétrage, utilisez l’espace Adobe RGB  plutôt que sRGB (vous réserverez le sRGB quand vous exporterez pour le web (Facebook…) .

En aucun cas il ne faut sur la ligne RVB mettre le profil de l’écran (celui créé avec votre sonde de calibration).

2-Vous faites des photos en RAW, elles passent par Lightroom  ou Camera Raw.

Et bien dans ce panneau couleurs dans le rectangle « Espaces de travail » , ligne « RVB « , indiquez »Prophoto RGB« .

 

En bas du panneau , dans les 2 cas (JPG ou Raw) , dans la partie « Règles de gestion des couleurs » , paramétrez ainsi :

couleur_parametre1

 

Pour connaitre les détails allez ICI.

A droite du panneaux « Couleurs », paramétrez ainsi :

panneau_couleurs2.JPG

Bien décocher « Désaturer les couleurs du moniteur ».

Pour comprendre et connaitre le détail de ces choix allez ICI.

 

Si vous utilisez Lightroom et que vous passez  vos photos de LR à PS par un Ctrl E, voici comment paramétrer Lightroom : menu Edition >Préférences, onglet Edition externe.

lightroomedex.JPG

Éventuellement dans format de fichier on peut mettre  « PSD » aussi.

 

Même si maintenant la majorité des écrans récents sortent d’usine avec des couleurs correctes, pour être certains d’avoir des couleurs conforment avec la réalité et surtout pour avoir un écran avec une bonne luminosité, il est nécessaire de calibrer son écran.

Voir ICI pour les détails

 

Si vous ouvrez vos raws avec Camera Raw il faut paramétrer les « Options de workflow » de Camera Raw en cliquant  sur le nom de l’espace situé en bas sur l’image ; cela ouvre le panneau « Options de Workflow ».

ACR_optionwf.JPG

Là on choisit « Prophoto RGB » et 16 bits/couche.

 

Paramétrage des préférences :

Pour permettre à PS d’enregistrer régulièrement votre travail et de récupérer le travail après  plantage, il faut configurer PS en passant par le menu Édition>Préférences onglet « Gestion de fichiers », cocher « Enregistrer automatiquement les données de récupération… » et indiquer un intervalle de temps :

plante2.JPG

Voir ICI pour les détails.

Mais attention la récupération ne fonctionne pas si vous quittez sans enregistrer ; elle fonctionne s’il y a plantage.

 

Comme vous êtes débutant c’est sympa d’avoir des info-bulles et même de info-bulles riches qui apparaissent quand le curseur survole une icône, un bouton..

Cocher les options dans l’onglet outils.

infobulle.JPG

 

Au bout d’un certain temps d’utilisation, les outils n’ont plus les valeurs par défaut de leurs options car elles ont été modifiées plusieurs fois ; l’outil ne marche plus comme avant et on ne sait que faire pour retrouver le comportement initial : Il faut donc réinitialiser les propriétés de l’outil ou de tous les outils (à leurs valeurs par défaut).

Pour cela faire un Clic droit sur l’icône de l’outil en haut à l’extrême gauche dans la barre des options puis « Réinitialiser cet outil » ou « Réinitialiser tous les outils ».

env36.JPG

 

Pour avoir plus de détails sur l’interface de PS, allez voir Ici le tuto sur environnement de travail.

 

Philippe LASSERRE janvier 2019.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.